Home Media Action Alerts2010 Un animateur de Radio-Canada s’excuse d’avoir assimilé Israël à l’Iran et au Soudan (13 décembre 2010)

Un animateur de Radio-Canada s’excuse d’avoir assimilé Israël à l’Iran et au Soudan (13 décembre 2010)

by Mike Fegelman

 

              

 

 

 

Un animateur de Radio-Canada s’excuse d’avoir assimilé Israël à l’Iran et au Soudan

                                                                   13 décembre 2010

Cher amis,

HonestReporting Canada (HRC) et le Comité Québec-Israël (CQI) ont le plaisir de vous informer que Simon Durivage, animateur à Radio-Canada, a récemment présenté en ondes des excuses sans équivoque pour ses propos assimilant de manière grotesque l’État démocratique d’Israël aux régimes terroriste iranien et génocidaire soudanais.

Pour mémoire, M. Durivage, animateur chevronné à l’antenne du télédiffuseur public, a établi cette comparaison inappropriée le 15 octobre dernier à l’émission d’affaires politiques « Le match des élus » :

                                (Cliquez ici ou sur l’image pour visionner l’extrait vidéo) 
                                

                 

A la suite de nos efforts, Simon Durivage a eu le mérite de reconnaître dans l’édition du 26 novembre de son émission qu’Israël est une démocratie qu’on ne peut comparer à des pays comme le Soudan ou l’Iran:

                                 (Cliquez ici ou sur l’image pour visionner l’extrait vidéo)

                      

« Avant de vous présenter mes invités, toutefois, je veux revenir sur notre Match des élus d’il y a un mois, où nous abordions avec nos amis fédéraux les raisons qui avaient pu faire en sorte que le Canada perde son siège au Conseil de sécurité des Nations Unies, un siège qu’il convoitait. Et parmi les raisons de cet échec, j’évoquais le fait que les pays arabes et musulmans y étaient sûrement pour quelque chose, avaient voté contre, parce que le gouvernement Harper appuie inconditionnellement Israël depuis qu’il est au pouvoir à Ottawa. Et je demandais à nos quatre députés s’il n’était pas dangereux pour le gouvernement Harper de trop se coller à Israël, un pays dont les actions et les politiques sont parfois controversées, et, j’ajoutais, je vous poserais la même question si le Canada se collait trop à d’autres pays, l’Iran ou le Soudan, par exemple. Alors là, je reconnais que ces deux exemples-là étaient très mal choisis. Israël n’a évidemment rien à voir avec l’Iran et le Soudan en termes de politiques controversées, sans compter qu’Israël est une démocratie, ce que les deux autres ne sont pas, selon nos critères à nous en tout cas. D’ailleurs, je ne cherchais pas par là à comparer Israël à ces deux pays-là, mais ça été perçu comme ça, semble-t-il, par certains téléspectateurs, que ça a choqué. Alors, je m’en excuse sincèrement auprès de tous ceux que ça a pu choquer. Je choisirai mieux mes exemples la prochaine fois, c’est promis. »
– Simon Durivage, RDI, 26 novembre, 2010

De plus, l’ombudsman de Radio-Canada a immédiatement effectué une révision journalistique qui note que:

Radio-Canada a reconnu qu’il était inapproprié de prendre pour exemples l’Iran et le Soudan afin d’illustrer les dangers d’un appui inconditionnel du Canada à Israël.”

“[…] en faisant un rapprochement erroné entre Israël, le Soudan et l’Iran, Simon Durivage n’a pas respecté un des principes au cœur des Normes et pratiques journalistiques, celui de l’exactitude”.

Ce rapprochement entre Israël, l’Iran et le Soudan constitue une erreur sur le plan journalistique”.
– Julie Miville-Dechêne, ombudsman des services français, Radio-Canada, 1er décembre 2010

Nous apprécions le fait que M. Durivage se soit excusé publiquement pour son impair journalistique. Ce faisant, il établit un précédent important quant au caractère inapproprié de comparaisons semblables. Nous nous félicitons aussi des conclusions de l’ombudsman de Radio-Canada qui valident nos préoccupations partagées à l’endroit des propos de M. Durivage et de leur dérogation aux normes journalistiques de Radio-Canada. Cependant, nous demeurons préoccupés par la qualité du traitement journalistique d’Israël et du Moyen-Orient à Radio-Canada et resterons vigilants pour assurer le respect de sa propre déontologie.

Pour de plus amples informations, veuillez contacter:

Mike Fegelman, directeuréxécutif
HonestReporting Canada
(416) 915-9157
mike@honestreporting.ca

Comments

comments

You may also like

Leave a Comment

Help Fight Media Bias Against Israel!

Sign up for email alerts from HonestReporting Canada to receive vital resources that educate and empower you.
SUBSCRIBE
close-link